Aller directement au contenu
Ministère des Affaires Etrangères de Finlande

Shuji Nakamura remporte le Prix du Millénium de technologie 2006 - Représentation Permanente de la Finlande auprès du Conseil de l'Europe, Strasbourg : Actualités : Actualités

REPRÉSENTATION PERMANENTE DE LA FINLANDE
AUPRÈS DU CONSEIL DE L'EUROPE, Strasbourg


Représentation permanente de la Finlande
31, Quai Mullenheim, 67000 Strasbourg, France
Tel. +33-3-8815 4444, sanomat.ene@formin.fi
English | Français | Suomi | Svenska
Police de caractère normalePolice de caractère plus grande
 
Actualités, 15/06/2006

Shuji Nakamura remporte le Prix du Millénium de technologie 2006

Le Prix du Millénium a été décerné en 2006 au professeur japonais Shuji Nakamura, pour ses travaux qui ont conduit à la mise au point d’une nouvelle source luminescente révolutionnaire : les LEDs émettant une lumière bleue brillante, verte et blanche et le rayon laser bleu. Cette technologie a donné lieu à un certain nombre d’applications qui améliorent la qualité de la vie des hommes. C’est la deuxième fois que cette récompense finlandaise d’une valeur d’un million d’euros, ce qui en fait le plus grand prix de technologie au monde, est décernée par la Fondation du Prix du Millénium.

L’innovation du professeur Shuji Nakamura a généré un secteur entièrement nouveau dans la R&D des semi-conducteurs émettant de la lumière. Son travail de développement a également permis de produire en grandes séries industrielles les lumières LED, performantes et peu consommatrices d’énergie, et de créer les conditions propices à la réalisation d’applications améliorant la qualité de la vie humaine.

Les lumières LEDs ont un cycle de vie extrêmement long et consomment beaucoup moins d’énergie que les lampes incandescentes normales. Dans les pays industrialisés, les lumières peu consommatrices d’énergie ont un avenir prometteur : ne serait-ce que pour les États-Unis, on a calculé que la substitution de systèmes basés sur les lumières LEDs aux systèmes actuels d’éclairage pourrait se traduire dans les prochaines décennies par une sensible diminution de la consommation d’énergie. Les nouvelles sources de lumière s’adaptent par ailleurs très bien aux systèmes recourant à l’énergie solaire et sont d’un usage idéal dans les zones reculées des pays en développement.

La grande application future de l’invention du professeur Shuji Nakamura sera la stérilisation de l’eau potable, dans la mesure où l’utilisation des LEDs ultraviolettes réduit les coûts de purification de l’eau et améliore l’efficacité du processus. On estime que les systèmes utilisant cette technologie amélioreront la vie et la santé de dizaines de millions de personnes.

Le stockage et le transfert des données par utilisation de la lumière générée par les lasers bleus a d’indéniables avantages : le volume des données stockées sur CDs et DVDs peut être ainsi quintuplé par rapport aux techniques actuelles.

Le président du Comité international de sélection, M. Pekka Tarjanne, a notamment déclaré : “Shuji Nakamura est un magnifique exemple de persévérance et de travail de recherche débouchant sur une percée majeure. Il a travaillé pendant des décennies avec beaucoup de détermination et quelques revers ne l’ont pas empêché de parvenir à un résultat jugé impossible par les chercheurs œuvrant sur le même créneau, à savoir créer son propre système de réacteur pour transformer un matériau solide, en l’occurrence le nitrure de gallium, en une puissante source de rayonnement produisant une lumière bleue, verte et blanche et créer également un laser bleu. Les applications rendues possibles par ce travail de développement en matière d’éclairage sont comparables à l’invention de la lampe à incandescence par Thomas Edison. Avec le temps, les sources de lumière peu consommatrices d’énergie basées sur l’innovation de Shuji Nakamura seront sans doute devenues prédominantes.”



Le professeur Shuji Nakamura est né au Japon en 1954. Il travaille depuis 2000 aux États-Unis à l’Université de Californie, à Santa Barbara, et il y poursuit ses recherches sur les nouvelles sources de lumière.

Les règles de la Fondation du Prix du Millénium veulent que la proposition relative au lauréat du Prix du Millénium de technologie soit soumise à la Direction de la Fondation par un comité de sélection internationale de huit membres. C’est la direction qui désigne en dernier ressort le lauréat. Le Prix du Millénium sera remis au professeur Shuji Nakamura lors d’une cérémonie qui aura lieu à Helsinki le 8 septembre 2006. Décerné pour la deuxième fois, le prix récompense les innovations qui améliorent la qualité de la vie humaine et le bien-être.

Pour plus d’informations :

Fondation du Prix du Millénium

Dr. Jaakko Ihamuotila
Président de la Direction
Portable : +358-50-577 3262
jaakko.ihamuotila@millenniumprize.fi

Professeur Pekka Tarjanne
Président du Comité de sélection international
Portable : +358-400-101 222
pekka.tarjanne@pp.inet.fi

Dr. Tapio Alvesalo
Secrétaire général
Portable : +358-400-341 497
tapio.alvesalo@millenniumprize.fi

www.millenniumprize.fi

UC Santa Barbara

Paul Desruisseaux
Associate Vice Chancellor for Public Affairs
tel: +1 (805) 893 8273
paul.d@ia.ucsb.edu

www.ucsb.edu


Le Prix du Millénium de technologie

Le Prix du Millénium de technologie, décerné tous les deux ans, récompense les innovations technologiques qui améliorent considérablement la qualité de la vie. L’intention est d’inciter la technologie à se développer dans une direction plus humaine et de récompenser pour ce faire les innovations et la recherche destinées à améliorer la qualité de la vie et à promouvoir le développement durable. Fondé en partenariat par les organisations, l’industrie et l’État finlandais, le premier Prix du Millénium fut décerné en juin 2004 à Sir Tim Berners-Lee, l’inventeur du World Wide Web.

Imprimer

Mise à jour 15/06/2006


© Représentation Permanente de la Finlande auprès du Conseil de l'Europe, Strasbourg | À propos de ce site | Contact